samedi 19 avril 2014

Cultures de l'apparence [séminaire, université de Lille 3]

Dans le cadre de la spécialité Etudes Visuelles de l’Ecole doctorale SHS Lille Nord de France, organisé avec le soutien de la Chaire Culture visuelle – Visual Studies (CNRS/université) et de l’IRHiS (Institut de Recherches historiques du Septentrion), se tiendra, le 30 avril 2014, (10h- 17 h) un séminaire consacré aux "Cultures de l'apparence".

Au programme :


Luc Renaut historien de l’art – univ. de grenoble
DU CORPS A LA CITÉ. Topographie politique de l’ornement


Marjorie Meiss-Even historienne – université lille 3
LA MISE DES DUCS DE GUISE “Un aspect de vue de prince”


Régis Defurnaux photographe – université de namur
LES GEISHAS DE KYOTO. Apprentissage et patrimoine


Pour en savoir plus sur les autres séances de ce séminaire doctoral, cliquer ICI. Vous y trouverez aussi le plan d'accès à la salle de séminaire, Maison de la recherche, Ecole doctorale, université de Lille 3. Salle F 013.

vendredi 18 avril 2014

Dries van Noten au musée des Arts décoratifs [exposition, Paris]


Du 1er mars 2014 au 31 août 2014, Les Arts Décoratifs consacrent une exposition au créateur de mode belge, Dries Van Noten. Cette première exposition à Paris est une invitation à un voyage intime et affectif de son univers. En présentant ses sources d’inspiration nombreuses et multiples, Dries Van Noten a choisi de nous révéler son processus si particulier de création. Ce projet totalement inédit, fait d’accumulations choisies et de superpositions pensées, confronte les collections de mode féminine et masculine de Dries van Noten aux collections de mode des Arts Décoratifs, ainsi qu’aux photos, vidéos, extraits de films, références musicales, œuvres d’art françaises et internationales provenant de collections publiques et privées qui ont nourri sa création. Lieu : musée des Arts décoratifs, Paris, rue de Rivoli, du 1er mars 2014 au 31 août 2014


Christian Lacroix & les arts de la scène (Paris, INHA) [exposition]


À la croisée des mondes de la scène et de la mode, cette exposition retrace la création de costumes de théâtre, de ballet et d’opéra conçus par Christian Lacroix. Des premiers croquis richement illustrés en 1986 pour la pièce Chantecler à l’éclectisme deRoméo et Juliette en 2008, les étapes de fabrication du costume sont présentées à travers les différentes techniques graphiques employées par Christian Lacroix. Ses créations pour la Comédie-Française et l’Opéra de Paris, comme celles pour les représentations du Don Giovanni au festival d’Innsbruck en 2006 et du ballet fantasque Gaîté Parisienne en 1988 à New-York, soulignent bien la liberté et l’originalité de son travail. Le choix d’une cinquantaine d’esquisses préparatoires, d’une importante documentation, de captations audiovisuelles et de costumes uniques, issus du Centre national du costume de scène (CNCS) à Moulins, de l’Opéra de Paris et de l’Opéra-Comique, permet de mieux comprendre la création vestimentaire, de la première pensée au costume porté dans le spectacle.
L’exposition s’inscrit dans le cadre du programme «Histoire de la mode et du vêtement» de l’INHA. L’inventaire et la numérisation de près de 2000 esquisses ont permis de rendre visible le fonds Lacroix conservé à Moulins sur la base de données AGORHA, qui sera reversée à terme sur celle du CNCS. La base du fonds comprend les esquisses et la documentation d’une trentaine de spectacles, en lien avec les esquisses et costumes présents dans d’autres bases, en France et à l’étranger (notamment Phèdre, Comédie-Française, 1995 ; Carmen, Arènes de Nîmes, 1989; Shéhérazade, Opéra de Paris, 2001; Così fan tutte, La Monnaie à Bruxelles, 2006, etc.).
Lieu : INHA, Galerie Colbert, salle Roberto Longhi, 2 rue Vivienne, Paris.
Du 4 avril au 26 juin 2014

Musée de la chemiserie et de l'élégance masculine [musée]

Un musée à découvrir : le musée de la Chemiserie et de l'élégance masculine, à Argenton-sur-Creuse où se termine l'exposition consacrée au fondateur de la maison des "Cent mille chemises" (1873), Maurice Schwob.

Depuis le 22 février 2014, une exposition y est consacrée aux uniformes militaires du XVIIIe s à la deuxièmes guerre mondiale. Pour en savoir plus, cliquer ici. 

lundi 24 mars 2014

Corps parés, corps parfumés [publication]


Une nouvelle revue, Artefact.Techniques, histoire et sciences humaines (CNRS Ed.) vient de publier son premier numéro. Le dossier de celui-ci, dirigé par Catherine Lanoë et Laurence Moulinier,  porte sur le thème « Corps parés, corps parfumés ».


Pour connaître la table des matières, cliquer ICI.

dimanche 23 mars 2014

Birds of Paradise à Anvers. La mode sort ses plumes ! [exposition]

L'exposition Birds of Paradise - Panache de plumes met en lumière l'emploi élégant et raffiné des plumes dans la haute couture. À travers plusieurs accessoires, vêtements et robes haute couture datant du 19ème, 20ème et 21ème siècle, vous découvrirez ce que symbolisent les plumes : raffinement, féminité, légéreté, richesse, luxe mais aussi innocence perdue et sombre romantisme. Ornements précieux fabriqués à l’aide de techniques sophistiquées, ces plumes élégantes et exceptionnelles embellissent surtout la mode haute couture et les tenues de soirée. En collaboration avec la Maison parisienne Lemarié, le métier de plumassier et les différentes techniques de broderie sont mis en lumière, sans oublier le motif de plume sous diverses formes. Les accessoires du 19ème siècle et les vêtements de la belle époque témoignent de l’élégance raffinée des modes changeantes à la fin de ce siècle où les plumes d’autruche, de faisan et de marabout sont mises à l’honneur. Dans les années 1920, les plumes ornent les accessoires comme les boas ou les chapeaux pour les flapper girls. Gabrielle Chanel utilise également les plumes en motifs et dans sa broderie pour ses créations et ses costumes de film. L’emblématique manteau en duvet de cygne de Marlène Dietrich est un chef d’oeuvre qui vient couronner le thème du cygne noir et blanc dans les habits de soirée. Dans la mode contemporaine, l’oeuvre de la créatrice belge Ann Demeulemeester incarne une des images les plus poétiques de l’utilisation de plumes. Le côté sombre du couturier britannique Alexander McQueen se traduisait souvent par des plumes au graphisme poussé. Cristóbal Balenciaga, Christian Dior, Yves Saint Laurent et Coco Chanel ont, chacun à leur manière, tissé des liens particuliers avec les plumes. Les plumes gardent ainsi tout leur panache, comme en témoignent les derniers défilés de créateurs belges et internationaux.

Anvers, Momu, 20 mars - 24 août 2014. Photo et video.

jeudi 6 mars 2014

La mode en rose - Think Pink [exposition, Boston, USA]

Think Pink
Museum of Fine Arts, Boston, 3 October 2013 — 26 May 2014
From pinking shears to pink ribbons, the color pink is associated with fashion and femininity; perhaps no other color has as much social significance and gender association. The fascinating exhibition “Think Pink” explores the history and changing meanings of the color as its popularity ebbed and flowed in fashion and visual culture from the 18th century to the present day. An interdisciplinary show drawing from across the MFA collections, “Think Pink” juxtaposes clothing, accessories, graphic illustrations, jewelry, and paintings to shed light on changes in style; the evolution of pink for girls, blue for boys; and advances in color technology. “Think Pink” includes a selection of dresses and accessories from the collection of the late Evelyn Lauder, who was instrumental in creating an awareness of breast cancer by choosing the color as a visual reference. The opening of “Think Pink” in October coincides with Breast Cancer Awareness Month, when the MFA will be illuminated in pink.